Pourquoi mon enfant a un sommeil agité ?

Pourquoi mon enfant a un sommeil agité ?

Chez les enfants, le sommeil varie beaucoup entre des nuits de sommeil profond et des nuits agitées. En effet, en dépit des rares nuits où votre bébé sera plongé dans un sommeil profond, les nuits agitées sont plutôt fréquentes chez les nourrissons. Il arrive que même en grandissant, votre enfant soit toujours sujet à un sommeil agité. Nombreuses sont les raisons qui peuvent se cacher derrière les réveils nocturnes de votre bambin. Souvent, il vous suffit de les connaître pour pouvoir les apaiser et leur permettre de se rendormir tranquillement. Tour d’horizon sur les principales causes du sommeil agité chez l’enfant.

Une poussée dentaire

Lorsque bébé fait ses dents, toute la famille traverse une période difficile. Effectivement, à cause de ses douleurs dentaires aiguës, les nuits de votre bébé ne vont pas être tranquilles. Votre sommeil risque également d’être beaucoup perturbé durant cette période. Vous serez peut-être amené à le garder près de vous pour le calmer et l’apaiser. Si votre bébé doit passer une partie de la nuit avec vous, il est impératif de vous procurer un matelas au soutien ferme pour éviter l’enfoncement et l’hyperthermie. Faire le choix d’un matelas emma, c’est choisir un matelas innovant et confortable.

Une digestion difficile

Lors des premiers mois du nourrisson, son système digestif n’a pas encore vraiment atteint sa maturité. Il peut donc être perturbé par des coliques et des gaz durant son sommeil et avoir une nuit agitée. Pour y remédier, vous pouvez lui faire un petit massage avant de le mettre au lit. De cette manière, votre bébé pourra se soulager en évacuant une bonne partie des gaz qui le gênent. Par ailleurs, vous pouvez également lui éviter une digestion difficile en limitant l’absorption de l’air au cours du biberon ou de la tétée. Sans oublier de lui faire faire un rot après ses repas.

Des petites maladies

Outre les deux premières raisons citées plus haut, les petites maladies ne sont pas compatibles avec une nuit de sommeil paisible. Les plus fréquentes d’entre elles sont les rhumes, les otites, la fièvre, les démangeaisons, un eczéma, etc. Dans tous les cas, vous devez en parler avec son pédiatre et prendre les mesures nécessaires pour qu’il passe de nouveau des nuits tranquilles.

Un inconfort au niveau de sa literie

Comme les adultes, votre enfant peut avoir du mal à dormir s’il n’est pas installé confortablement. Vous devez absolument vous assurer que sa literie se compose des meilleurs accessoires pour un bébé ou pour un enfant. Un matelas enfant doit être hypoallergénique et respirant, et proposer un soutien ferme pour maintenir sa colonne vertébrale. Privilégiez des draps en matières naturelles. Veillez à ce qu’il n’ait ni trop froid ni trop chaud, car un bébé possède un système de thermorégulation immature c’est-à-dire qu’il ne sait pas réguler naturellement sa température.

L’angoisse de la séparation

Si vous aviez l’habitude de pratiquer le cododo durant les premiers mois de votre bébé, un petit changement peut perturber son sommeil. En effet, dans la mesure où vous avez décidé de le placer dans son lit bébé pour la nuit, une angoisse de séparation peut s’installer chez lui. Cette angoisse figure parmi les principales causes de nuits agitées chez le nourrisson. Toutefois, il doit passer par cette étape et vous pouvez l’aider à travers une communication remplie d’ondes positives qui le rassure et l’apaise.

Un nouvel apprentissage

Les étapes d’apprentissages sont très courantes chez les enfants. Que vous soyez parent d’un bébé de quelques mois seulement ou d’un enfant de bas âge, vous serez toujours témoins d’un nouvel apprentissage. Cette phase peut déclencher des dérèglements dans le sommeil de l’enfant. Par exemple, lorsque votre bébé commence à s’asseoir, il peut avoir des nuits agitées. De même lorsque votre enfant va pour la première fois à l’école, ses nuits seront perturbées.

Le début de la scolarisation

Comme il a été mentionné plus haut, les premières expériences à la maternelle ou à la crèche peuvent perturber les nuits de votre enfant. Il doit faire face à un décalage au niveau de ses habitudes notamment concernant ses horaires de sommeil. De plus, grâce à ses nouvelles activités et l’utilisation des écrans, votre enfant peut être sujet à une hyperstimulation. Cette dernière a tendance à modifier son rythme de sommeil.

Présence d’une hypersomnie ou de parasomnie

L’hypersomnie est un phénomène rare qui touche certains enfants. Elle se manifeste par un sommeil perturbé et excessif ainsi qu’une somnolence durant la journée. La parasomnie, peut se manifester de différentes manières. Elle se présente comme un comportement involontaire ou un événement indésirable qui survient durant le sommeil nocturne. Les manifestations de parasomnie qui atteignent le plus les enfants sont les cauchemars et le somnambulisme. Toutefois, elle n’a pas d’impact sur la qualité de vie de l’enfant durant la journée. Que votre enfant soit atteint d’hypersomnie ou de parasomnie, ne vous inquiétez pas trop. Généralement ces pathologies disparaissent avec le temps. Dans la mesure où vous avez des doutes ou si vous remarquez des événements vraiment étranges, vous pouvez en parler à votre pédiatre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.