Les moyens pratiques permettant à votre bébé de retrouver un bon sommeil

Dès que vous sentez votre bébé chercher le sommeil, vous ne devez pas tarder à le coucher. En fait, s’il manque le « train du sommeil », il est obligé d’attendre le prochain. Or, celui-ci ne passe qu’à environ près d’une heure plus tard. Au cours de cette phase d’attente, votre bébé sera encore très fatigué et grognon.

Découvrir les divers signes de fatigue fréquents chez un bébé

Afin d’apprendre à reconnaître les signes de fatigue chez un bébé, vous devez bien l’observer de manière attentive. Ainsi, vous serez comment repérer les « clignotants du sommeil » de votre bout de chou. Au début, il bâille et ferme à demi les paupières. Avec son regard fixe, sa tête commence à ballotter comme s’il est à la recherche d’un appui. Votre bébé peut aussi s’agiter pour trouver une meilleure position pour s’endormir. Il prendra un peu la forme « en boule » ou bien « en grenouille ». L’autre signe démontrant que votre bébé a réellement besoin de faire la sieste, c’est qu’il se met à pleurer subitement. Souvent, vous avez l’habitude d’interpréter cette réaction comme signe de faim. Pourtant, le tout-petit s’énerve en raison de son manque de sommeil. Alors, au lieu de lui proposer à nouveau du biberon, il vaut mieux essayer de l’endormir.

Les conseils pour aider votre bébé à s’endormir au bon moment

Il existe certains signes qui peuvent vous aider à détecter rapidement que votre bébé doit dormir absolument. Ainsi, il est impératif que vous initiiez votre routine de coucher afin de l’aider à trouver le sommeil au bon moment. Cette étape est une des principales préoccupations des parents, à part le fait de lui procurer un bon matelas pour bien dormir. Il n’est pas évident de savoir le temps exact que le bébé doit se coucher. C’est pourquoi vous devez établir un bon rituel du coucher pour l’aider à dormir en toute sérénité. L’autre étape que vous devez faire est de savoir détecter le moment idéal d’aller coucher votre enfant. Pour cela, l’un de ces signes peut vous aider. D’abord, son visage dévoile les premiers signes qu’il a besoin de se reposer. Ensuite, son habileté motrice et son manque de coordination sont les signes favorables à son besoin de sommeil.

Éviter les risques d’un manque de sommeil pour votre bébé

Dès que votre bébé démontre quelques signes de fatigue, vous devez absolument faire le nécessaire pour qu’il se repose. En fait, vous pouvez le mettre dans un lit avec un matelas adéquat permettant de favoriser son sommeil. Pour éviter d’autres risques d’un manque de sommeil, l’idéal est de réussir à connaître les horaires de coucher de votre petit. À ce propos, vous devez lui proposer des rythmes réguliers, en adéquation avec son âge. Cette initiative permet de répondre aux besoins physiologiques de son horloge biologique. Ainsi, vous aurez l’opportunité de favoriser sa capacité à trouver le sommeil. Finalement, à chacun d’appliquer sa méthode pour endormir son enfant, entre assistance et accompagnement au sommeil. Autrement dit, les bonnes attitudes de sommeil sont à adopter dès le plus jeune âge.

1 Commentaire

  1. Autisme Répondre

    Ma fille est autiste, je ne suis donc pas sûr que mon expérience s’appliquera à tous les enfants, mais j’espère que cela aidera.

    Ma fille se réveille à différentes heures de la nuit, et devient désorientée et confuse quant à l’heure qu’il est, elle a donc besoin de mon aide pour lui dire de se rendormir. Il peut être 23h30, 2h30, 5h30, ou les trois. Elle n’a jamais dormi après 7 heures du matin, donc nous n’avons pas besoin/utiliser la fonction réveil. J’ai acheté le réveil Mella de Little Hippo pour qu’elle ait un moyen visuel (sans mon message) de déterminer si elle doit se lever et jouer, ou si elle doit se rendormir. J’espère qu’elle n’aura pas à compter sur moi pour toujours et qu’elle finira par apprendre à se rendormir sans moi.

    Elle n’était pas très contente la nuit dernière, elle n’aimait pas que son visage dorme et qu’il n’y ait pas de lumière, elle voulait qu’il y ait une veilleuse, et elle m’a finalement demandé de le tourner pour ne pas avoir à le regarder. Cependant, elle a été ravie quand elle s’est levée à 5h30 et que la lumière jaune s’est allumée pour indiquer qu’elle était réveillée. Elle avait du mal à distinguer la lumière jaune de la lumière verte, alors dans son infinie sagesse, elle a dit que c’était de la chartreuse et qu’elle pouvait se lever pour jouer, lol. Je ne me suis pas disputé avec elle, je vais juste régler l’horloge une heure plus tard, pour qu’elle puisse se lever quand une lumière de couleur s’allume. Je suppose que ce problème ne concerne que les enfants ayant des besoins spéciaux ou les enfants beaucoup plus jeunes.

    Bref, j’ai donc décidé d’introduire ce réveil dans la crèche car nous avions également des problèmes, malheureusement cela n’a pas résolu les problèmes de sommeil de tous les enfants, mais de la plupart !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *