Comment transformer un lit bébé évolutif

Comment transformer un lit bébé évolutif

L’achat d’un lit bébé évolutif est souvent motivé par le choix d’acheter quelque chose de qualité une fois pour toutes. C’est aussi par souci de donner à son enfant le mobilier adéquat pour son âge et qui accompagne son évolution. La question est maintenant de savoir quelles sont les étapes clés pour procéder à chaque transformation et comment procéder. Réponses

Le principe de fonctionnement d’un lit évolutif

Le lit évolutif bébé prend son départ en tant que berceau. À ce moment-là, il comporte encore des barreaux pour protéger votre tout petit des chutes. Au fil de son développement, des signes indiqueront que votre enfant est prêt pour qu’on lui enlève cette clôture. Il dormira alors dans un lit évolutif enfant tant que sa taille le lui permettra.

Puis vient l’adolescence et ses multiples transformations. Là encore, l’ancien évolutif lit bébé accompagne son occupant dans sa croissance. Il mute en lit pouvant accueillir une personne de taille adulte.

Les transformations techniques

Pour les lits bébé évolutifs, dans un cas général, ce sont les sommiers qui sont extensibles. En revanche, la tête et les pieds restent fixes. Certains lits évolutifs accueillent les bébés dès la naissance tandis que certaines configurations ne le permettent qu’à partir de 18 mois.

Le lit peut alors partir d’une longueur de 110 cm pour atteindre les 190 cm de long. Chaque enfant est unique et son mode de développement également. C’est pourquoi il n’y a pas de date fixe pour procéder aux transformations. Celles-ci consistent généralement à ôter les contours du lit au départ et par la suite à allonger le lit.

Les modularités sont propres à chaque concepteur. Pour un lit combiné évolutif par exemple, au fil du temps, certains composants se transforment en compartiments de rangement. Référez-vous toujours au manuel que vous obtiendrez lors de l’achat.

Si par exemple, vous avez un lit de seconde main et que le manuel n’est plus là, cliquez ici pour en savoir plus ou visionnez les tutoriels sur internet. De nombreux parents partagent la manière de faire pour aider d’autres parents.

Les signes indiquant que vous devez procéder à des transformations

Depuis sa naissance, votre bébé se sentait à son aise et en sécurité dans son lit avec barrière de sécurité. Puis, il se met à étendre ses bras et ses jambes pour montrer qu’il commence à être à l’étroit dans son bébé lit évolutif. Certains bébés mettent leurs peluches et autres doudous hors du lit pour faire un peu plus de place dans le lit.

D’autres en revanche vont se mettre à escalader la barrière de sécurité. Ce dernier indicateur est à prendre au sérieux, car les risques de chutes sont grands. À ce moment-là, vous pourrez consulter le manuel d’utilisation de votre lit pour voir comment ôter les barreaux. Ce moment tourne aux alentours de 18 mois, 2 ans.

Votre enfant passera alors du stade de bébé dans un lit évolutif à celui de lit de « grande personne ».

Plus tard, ce sera toujours la taille de votre enfant qui vous donnera le signal qu’un lit de 140 cm n’est plus adapté pour lui. Là encore, c’est une poussée de croissance qui sera le signal d’alarme.

L’entrée dans l’adolescence est la dernière phase de transformation. Votre enfant grandit et ses besoins également. Il ne voudra plus d’un produit-lit bébé et revendiquera son statut d’adolescent et tout ce qui va avec. Il vous faudra suivre la vague et donner son dernier aspect à l’ancien lit bébé matelas.

Faire rimer pratique et esthétique

Un lit évolutif doit à la fois arranger les parents et l’enfant. C’est d’ailleurs l’objectif d’acheter un produit lit bebe de cette sorte. Pour les parents, cela leur évite d’acheter un nouveau mobilier pour chaque phase de développement. En revanche, lors de chaque transformation, ils doivent prendre en compte le goût de l’enfant. Voilà pourquoi les concepteurs ne lésinent pas sur le design.

Un lit évolutif peut par exemple prendre la forme d’un lit cabane au cours de sa transformation. Ce type de lit a été inspiré de la méthode Montessori. Dès lors que l’enfant peut dormir dans un lit sans barrière, il est encouragé à être de plus en plus autonome.

La hauteur de lit n’est pas éloignée du sol et lui permet de se lever et se recoucher tout seul. L’ingéniosité des concepteurs va jusqu’à pouvoir intégrer des tiroirs sous le lit pour optimiser l’espace quand l’enfant sait dormir sans tomber.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.