Quel âge pour un rehausseur ou un siège auto ?

Rehausseur ou un siège auto

S’il y a bien un avantage à posséder un véhicule, c’est celui de faire des déplacements à plusieurs. Cependant, ce choix rime avec plusieurs considérations. En guise d’exemple, lorsque vous avez un bébé à bord de votre véhicule, vous devez porter une attention particulière sur le choix de son siège. Ci-dessous, une classification sièges auto/âge pour la sécurité de l’enfant.

Moins de 10 kg : siège dos à la route ou lit nacelle

Selon les normes de fabrication instituées par la réglementation R44/04, le siège auto ou lit nacelle doit correspondre au ‘’groupe 0’’. Cette catégorisation inclut les enfants de moins de 10 kg c’est-à-dire de la naissance jusqu’à une taille de 70 cm. Elle indique également la position du siège. Ce dernier doit être fixé transversalement avec la ceinture trois points à l’arrière du véhicule. Cette ceinture trois points est donc très importante et doit figurer même dans une voiture d occasion.

Le choix du siège auto est mieux indiqué pour la sécurité de l’enfant dans le véhicule. Il doit être impérativement installé à l’arrière, dos à la route. À défaut, il peut être positionné à l’avant. Cependant, l’airbag passager avant doit être désactivé pour éviter tout risque de grave contusion ou d’étouffement au bébé.

Le lit nacelle est également autorisé à bord d’un véhicule. Il permet au bébé de dormir allongé et il est un compagnon idéal pour les longues routes. Dans la voiture, il se place de manière horizontale sur la banquette arrière sur deux sièges. Sa fixation requiert donc une sangle spéciale reliée aux points d’ancrage ou directement avec la ceinture de sécurité. Avant d’opter pour un lit nacelle, il est recommandé que celui-ci soit doté d’un filet anti-éjection et d’une sangle autour de la taille. Par ailleurs, l’enfant doit y être installé la tête vers le centre de la banquette et les pieds vers la portière.

De 0 à 13 kg : siège de type coque

Cette catégorisation nécessite un siège bébé auto de type coque, souvent appelé cosy. Il relève du groupe 0 plus, correspondant aux enfants dont la taille atteint jusqu’à 80 cm. L’une de ses particularités est qu’il est plus rassurant et confère au bébé une position confortable c’est-à-dire semi-allongée. Il se fixe par ailleurs sur une poussette. Ce siège s’utilise uniquement dos à la route et peut se fixer à l’aide de la ceinture de sécurité ou sur des bases.

De 9 à 18 kg : siège auto du groupe 1

Dès que l’enfant pèse 9 kg il peut circuler assis dans un siège auto du groupe 1. Ce siège se constitue d’un fauteuil très enveloppant qui se fixe à partir d’une ceinture en deux ou trois points. Il se positionne sur la banquette arrière en place centrale. Dans sa composition, il est muni de sangles avec un système de harnais. Celles-ci passent sur les épaules et entre les jambes de l’enfant, le maintenant ainsi en sécurité.

On retrouve également des sièges avec un système de bouclier qui sert à amortir les chocs en cas d’impact. L’enfant s’enroule ici, lors d’un choc, autour du bouclier au lieu que son corps soit projeté vers l’avant. Ce dispositif doit être positionné devant l’enfant lorsqu’il est assis dans le siège et verrouillé avec la ceinture de sécurité. Ces sièges auto sont appropriés à l’enfant mesurant jusqu’à 1 m de taille et dont le poids va de 9 à 18 kg.

De 15 à 36 kg : les rehausseurs

Les rehausseurs appartiennent au groupe 2/3 et prennent en compte l’enfant dont la limite d’âge est fixée à 10 ans. Il doit donc circuler dans ce type de siège dont le rôle essentiel est de permettre à l’enfant d’user de la ceinture de sécurité.

Dans son fonctionnement, le rehausseur surélève le petit afin de le maintenir à bonne hauteur pour la ceinture. Sans ce dispositif, l’enfant peut subir d’énormes dégâts ou se retrouver dans l’inconfort du fait de la sangle. On distingue deux variantes du rehausseur : un avec un dossier et l’autre sans. Le rehausseur disposant d’un dossier est le plus recommandé car il positionne la ceinture sur l’épaule et non sur le cou.

À partir de 10 ans

Cette classe d’âge requiert le port de la ceinture sans aucune aide. Avec une taille d’environ 1 m 50, l’enfant peut mettre seul la sangle et se positionner à l’avant d’un véhicule. Toutefois, les parents doivent être vigilants car le petit peut détacher sa ceinture pour une raison quelconque. Il ne faut pas perdre de vue que le manquement à cet règle de sécurité, qui est puni par la loi.

Quelle taille faut-il choisir pour le siège auto de l’enfant ? Vous avez désormais des éléments de réponses concrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *