Jeu et moral d’un enfant, faut-il toujours le laisser gagner ?

Outre le fait de s’amuser, les jeux de société permettent à un enfant de travailler sa concentration. Plus que ça, ils lui donnent aussi la possibilité de développer sa mémoire. Dans tout jeu de société, il y a des gagnants et des perdants. Pour un enfant, jouer est suffisamment agréable pour que gagner ou perdre ait très peu d’importance pour lui. Toutefois, en grandissant, le fait de perdre l’énerve. Et c’est là que bien des parents se posent la question : faut-il laisser son enfant gagner ? Ci-dessous la réponse.

Ne pas toujours laisser son enfant gagner pour son bon développement

La réussite comme l’échec font partie intégrante de notre vie. Ces termes viennent donner un aspect définitif à la conclusion d’une action. Notons que la réussite et l’échec ne déterminent pas ce que l’on est ou ce que l’on peut devenir. Ainsi, dès son plus jeune âge, inculquez-lui ces valeurs. Bien des parents pensent que pour le bien-être moral de son enfant et pour son estime de soi, ils le laissent gagner, à tous les coups. Or, l’erreur se trouve justement là. Si vous laissez toujours votre enfant gagner, sachez que vous lui donnez l’illusion qu’il est le plus fort. En résultante, il sera plus déstabilisé s’il perd en jouant avec quelqu’un d’autre. Dans un autre cas, par contre, s’il ne gagne jamais, il perdra son intérêt pour le jeu et son estime. Alors qu’une victoire, de temps à autre, peut le booster et lui donner l’amour du jeu.

Trouver le bon équilibre pour que son en enfant garde son estime

Pour que votre enfant ne dise pas adieu au jeu de société, il convient de miser sur l’alternance (réussite-échec). Peu à peu, votre marmot développera ses facultés et réussira à gagner par ses moyens, sans que vous le laissiez.Pour encourager votre bambin lorsqu’il perd, dites-lui le plaisir que vous avez eu en jouant avec lui. Mettez en avant ses points forts durant le jeu. Aussi, à la fin d’une partie, gardez toujours à l’esprit que votre réaction doit servir d’exemple à vos enfants. Si vous réagissez bien, sans dramatisez, quand vous perdez ou gagnez, vos chérubins imiteront ces comportements. Surtout, que ça soit lors des jeux ou en dehors, évitez de mettre vos enfants en compétition.

Bien grandir : apprendre à son enfant à être un bon joueur

Il est bien plus facile pour un enfant de perdre contre un autre adulte plutôt qu’un autre enfant. Puisque l’adulte connaît le jeu de société et qu’il a plus d’expérience, l’enfant trouverait plus normal que le premier gagne. Par contre, lorsqu’il joue contre un enfant de son âge, il trouvera difficile que l’autre soit meilleur que lui. Cela dit, si votre marmot réagit mal lorsqu’il joue contre un ami, proposez-lui de s’exercer sur des jeux coopératifs. Notons qu’il est plus facile pour un enfant de perdre en groupe que lorsqu’il est seul. Il n’endosse pas seul la responsabilité de l’échec. Et dans la victoire, il est fier d’avoir contribué au succès de son équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *